Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Films |  Adhésion

Accueil > Actualité Politique et Sociale > Auchan : 88 millions d’euros en CICE offerts et 313 millions d’euros versés à (...)

Auchan : 88 millions d’euros en CICE offerts et 313 millions d’euros versés à ses actionnaires en 2018. Mais liquidation de 21 sites en France.

mardi 7 mai 2019 par Roger Colombier

Depuis 2 ans, un ex-banquier d’affaires et son gouvernement pour les riches et le capital sont au pouvoir. Et hier, sans vergogne aucune, le premier des chambellans de Manu 1er conviait patronat, syndicats et associations d’élus à une "mobilisation générale" pour l’emploi et l’écologie.

La CGT a boycotté ce machin chose prétendu être social et écolo.

Petit rappel tout de même, en cassant la SNCF, François Hollande et Emmanuel Macron, obéissant aux diktats de l’UE du capital, non content de supprimer un service public et radiant des milliers d’emplois pérennes, engorgent toujours plus les routes et les cités de milliers et de milliers de camions. Quant ceux-ci ne sont pas affrétés par des sociétés exploitants au maximum leurs salariés au nom de la concurrence libre et non faussée.

EELV a beau proclamer l’écologie sinon rien pour les élections européennes, ses parlementaires et ses ministres n’ont rien fait contre la casse du rail public français ou l’évasion fiscale.

Concernant la grande distribution, après Carrefour et Castorama, Auchan supprime d’un trait de plume 21 de ses sites, super et hypermarchés, chronodrives et autres halles répartis sur le territoire français.

Et la secousse pourrait s’aggraver. « Ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg », prévient-il. « La direction a encore identifié 100 foyers de perte et on ne sait pas s’il s’agit de rayons en difficulté ou de magasins dans le rouge. » Une rétention d’informations ressentie comme une trahison.

« Deux mois après nous avoir dit que l’entreprise allait se transformer, mais que nous n’avions “pas d’inquiétude” à avoir et qu’il y aurait “zéro licenciement”, le PDG, Edgar Bonte annonçait des plans sociaux pour, dans un premier temps, 623 salariés ! », accuse le délégué. Le mois de mai et la réunion sur les négociations annoncée pour le mercredi 15 s’annoncent donc tendus. Sources : la NVO, le magazine de la CGT, en lien.

La droite et son extrême sont des commis exemplaires pour défendre le capitalisme, comme par exemple en Italie ou en Autriche. La social-démocratie, elle, cherche à humaniser le capital depuis 1914. Les partis écologiques promettent de le verdir sans s’attaquer à ses fondements. En Espagne ou en Grèce, Podemos ou Syriza, qui se prétendaient de la gauche radicale, sont en net recul.

Bien sûr, pour les élections européennes, chacun va vous promettre de raser demain gratis. Dormez bien braves gens, il est minuit et ce n’est pas demain que vos lendemains chanteront. A bon entendeur, salut !


Voir en ligne : http://www.le-blog-de-roger-colombi...

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?