Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Voir aussi > Billets d’humeur > Police, Justice et lutte des classes

Police, Justice et lutte des classes

dimanche 6 décembre 2020 par Alain Chancogne (ANC)

On ne peut pas en rester, selon moi et si on veut exposer un point de vue communiste, à faire des propositions que l’on sait impossible de pouvoir être retenues à ce stade de la crise systémique du Capitalisme. [1]

Nous sommes face à la Violence de Classe.

C’est cela que nous devons impérativement expliquer pour donner un contenu de classe aux ripostes des agressions du capital sur tous les terrains
Nous savons tous certes que la police et la justice sont et seront toujours des bras armés de la bourgeoisie.

En ce sens oui il s’agit de maintien de l’ordre.

Car s’investir pour renverser le capitalisme cela" fait désordre" devient " illégal" puisque refusant la loi..du possédant !
Par conséquent à ce moment de crise qui devient objectivement "la lutte finale", la garde prétorienne du Capital et ses" justiciers" de caste ne peuvent recevoir que des ORDRES leur intimant de terroriser tout ce qui peut être de nature à faire grandir l’esprit de résistance au recul humain.

L’heure n’est absolument pas à faire croire a je ne sais quelles mesures de "républicanisme" qu’évoquent les parlementaires du PCF.
Il faut selon moi y compris dépasser les slogans de " non aux violences policières"...
Car c’est un peu comme la demande de "tolérance zéro" pour les petits dealers des quartiers Nord de Marseille.

Si on n’explique pas que le capitalisme a besoin d’une jeunesse shootée au bas des barres d’HLM.. et donc du trafic de poison, afin d’éviter qu’elle descende en masse sur le Vieux Port pour exiger le droit de vivre dignement ... alors on passe à côté de sa mission révolutionnaire.

À la violence du Capital, il ne peut y avoir qu’une réponse : la lutte des classes.

Celle-ci ne peut prendre l’ampleur que nécessite la situation dangereuse que nous traversons, sans que soit mis en débat en permanence la question fondamentale de l’urgence de changement DE société, en expliquant pourquoi il n’est plus possible de changer LA société.

En définitive les militants du communisme sont les SEULS réels porteurs d’apaisement.
À condition de comprendre que" la paix" passera par la défaite et l’écrasement de l’adversaire de classe.

C’est là notre Violence Révolutionnaire !

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?