Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Société, Culture, Environnement > La justice britannique rejette l’extradition d’Assange vers les (...)

La justice britannique rejette l’extradition d’Assange vers les États-Unis

lundi 4 janvier 2021 par jcm/nm

La justice britannique rejette l’extradition d’Assange vers les États-Unis. Londres, 4 janvier (Prensa Latina)
Le juge du tribunal londonien d’Old Bailey a rejeté aujourd’hui la demande d’extradition présentée par les États-Unis contre le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, pour des raisons de santé mentale du journaliste australien.
Il serait injuste d’extrader M. Assange, a décidé la juge Vanessa Baraitser après avoir lu son verdict lundi.

Les États-Unis veulent extrader Assange, qui est détenu au Royaume-Uni depuis son arrestation à l’ambassade d’Équateur en avril 2019, pour qu’il soit jugé pour 17 chefs d’accusation d’espionnage et un de complot pour piratage informatique, qui ensemble sont passibles d’une peine maximale de 175 ans de prison.

Les accusations sont basées sur la publication sur WikiLeaks de milliers de dossiers secrets qui ont révélé des crimes de guerre commis par les troupes américaines en Irak et en Afghanistan, et des évaluations compromettantes faites par des diplomates du Département d’Etat de gouvernements étrangers et de dirigeants politiques, entre autres documents.

La juge britannique, qui a donné au procureur américain 14 jours pour faire appel de sa décision, a cependant rejeté l’argument selon lequel l’affaire avait un fond politique, comme l’a allégué la défense tout au long du procès.

Selon Mme Baraitser, la loi d’extradition adoptée en 2002 a supprimé cette protection du traité signé entre le Royaume-Uni et les États-Unis, de sorte que des motifs politiques ne pouvaient être invoqués dans ce cas.

La juge a également approuvé la plupart des allégations d’espionnage et d’incitation au piratage formulées par le gouvernement américain contre M. Assange, et a déclaré que les droits à la liberté d’expression ne lui permettaient pas de rendre publics des dossiers secrets.

Elle a même estimé que le système judiciaire américain respecterait ses droits et lui garantirait un procès équitable, contrairement à ce qu’ont affirmé les défenseurs du journaliste australien.

Ce n’est qu’à la fin de la lecture du verdict que Baraitser a accepté l’opinion exprimée par plusieurs psychiatres et psychologues pendant le procès, selon laquelle Assange souffrait de dépression, et qu’il risquait donc de tenter de mettre fin à ses jours s’il était envoyé aux États-Unis.

La défense a annoncé qu’elle déposerait mercredi une demande de libération sous caution du cyberactiviste, une possibilité qui a été refusée jusqu’à présent par le tribunal britannique.

jcm/nm

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=421372&SEO=justicia-britanica-rechaza-extradicion-de-assange-a-ee.uu.


Voir en ligne : http://mouvementcommuniste.over-blo...

 

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?