Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Films |  Adhésion

Accueil > Actualité Politique et Sociale > La santé ne doit pas être une marchandise livrée au marché capitaliste

La santé ne doit pas être une marchandise livrée au marché capitaliste

dimanche 21 février 2021 par ANC

Parce que l’argent ne doit pas être un frein à la santé mondiale, les vaccins ne doivent pas être traités comme des marchandises mais comme des biens communs. Il est temps de mettre en place des licences permettant leur fabrication libre.
Dans la mesure où tous les grands groupes pharmaceutiques (comme Sanofi chez nous) ont reçu de l’argent publique pour développer leur recherche, il est juste que leurs brevets deviennent public !
Nous vous proposons ce texte qui devrait devenir une pétition internationale...
Merci de valider votre accord par un OUI, envoyé à l’adresse suivante : com.ancommuniste@gmail.com

Depuis un an maintenant, l’humanité entière et le peuple français en particulier sont soumis au désastre sanitaire que représente la contagion des virus covid, et leurs variantes.

Une situation d’autant plus déplorable, que nos dirigeants libéraux savent utiliser à leur profit la peur qui tenaille nos concitoyens, pour leur faire accepter sans réagir la destruction des conquêtes sociales et des libertés publiques, pour les accoutumer à une société de servitude et de soumission.

Face à l’épidémie, le seul espoir est incarné par la vaccination massive malheureusement, dans notre " Europe " capitaliste, la fabrication et la diffusion des vaccins est entre les mains de sociétés privées transnationales, dont les motivations exclusives sont les profits énormes qu’ils en escomptent.

Les dirigeants libéraux de l’union européenne, y compris celui de notre pays, soumis à cette "loi du marché capitaliste", ont négocié avec ces requins financiers-pharmaceutiques les doses nécessaires, qu’attendent des dizaines de millions de citoyens, et leur ont fait toute confiance quand aux délais de livraisons.

Et les français les plus menacés par le virus sont aujourd’hui face à un véritable scandale : des millions d’entre eux ne peuvent parvenir à obtenir un
Rendez-vous pour être vacciné, les centres équipés par les collectivités locales pour le faire ne prenant aucun rendez-vous, puisqu’ils n’ont pas les doses nécessaires.

Les autorités françaises et "européennes" ne savent, face à ce drame anxiogène, que fournir des promesses contradictoires et fallacieuses, et révéler leur impuissance, puisqu’elles sont prisonnières de leurs dogmes libéraux.

Il n’est que temps d’en sortir en affirmant clairement que face à une telle menace, l’intérêt des hommes doit remplacer la "loi du marché " !

Nous exigeons :

  • - Que soient abrogés les brevets qui font des vaccins une propriété privée, et une source de profits.
  • - Tous les vaccins reconnus par les instances médicales doivent être proclamés "bien communs de l’humanité" par l’assemblée générale de l’ONU.
  • - Toutes les entreprises de production et diffusion des vaccins doivent être réquisitionnées et nationalisées au profit des États nationaux, et leur gestion placée sous contrôle de l’assemblée générale de l’ONU.

Seul moyen d’assurer une diffusion des vaccins au profit des peuples, y compris de ceux du sud, Afrique ou Asie, actuellement exclus de fait de la vaccination de masse.

En ce qui concerne la France, la distribution et l’utilisation doivent se faire sous le contrôle des citoyens, en toute transparence.

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?