Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Actualité Politique et Sociale > L’union Locale CGT de Paris 18 ème : un exemple à suivre !

L’union Locale CGT de Paris 18 ème : un exemple à suivre !

lundi 15 mars 2021 par UL.CGT.Paris 18

Les attaques du patronat et du gouvernement Macron ne sont pas confinées : attaque sur l’assurance chômage, loi sécurité globale, loi de la transformation publique territoriale, loi sur le séparatisme, projet HERCULE à EDF et CLAMADIEU à ENGIE, projet Grand hôpital Nord avec la fermeture de l’hôpital Bichât et de Beaujon, etc...
Suite à cela, des luttes éclatent dans tous les secteurs (énergie, santé, culture, chimie, travailleurs sans-papiers, commerce, fonction publique). Nous ne nous en sortirons pas en restant chacun cloîtré dans son secteur professionnel, c’est une attaque globale que patrons et gouvernement mènent contre la classe des travailleurs, face à cela, la riposte doit être générale.

Pour ces raisons, les structures interprofessionnelles de la CGT que sont les Unions Locales et Unions Départementales ont un rôle primordial à jouer pour rassembler et impulser cette riposte.

L’UL CGT Paris 18 appelle les syndicats CGT de toutes les professions et les militants à venir s’impliquer dans l’UL. Car ce n’est que par la rencontre, les échanges et la pratique militante que nous développerons ce rapport de force dont nous avons besoin pour imposer un autre calendrier que celui du patronat et aller à la conquête de nouveaux droits. Ainsi nous remplirons notre rôle historique de lutte pour la transformation de la société et pourrons en finir enfin avec l’exploitation capitaliste.

Contact de l’UL : ulcgtparis18@free.fr - tél : 01.42.52.64.64


Nos derniers tracts + campagne d’affichage défense des services publics avec le collectif 18ème en lutte.

Quelques photos des dernières mobilisations et activités de l’UL

Manifestation du 4 février 2021 pour l’emploi et la défenses des services publics, contre la précarité.

Collage et distribution de tract du comité chômeurs/précaires/intermittents de l’UL devant le pôle emploi de boulevard Ney.

Mobilisation manifestation du samedi 23 janvier pour l’emploi et la dignité, à l’appel de la CGT TUI et de plusieurs organisations syndicales et politiques.

S’ORGANISER, SE FORMER !
Pierre Garnodier, du Comité National des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires ( CGT-CNTPEP) a mené à l’UL CGT 18ème une session de formation sur l’accueil, les droits et les outils de lutte des chômeurs.

Jeudi 4 mars 2021 premier jour d’occupation du théâtre de l’Odéon à l’initiative de la CGT Spectacle. Les militants du comités chômeurs/précaires/intermittents de l’UL sont en première ligne. Il et elles se relayent régulièrement depuis 11 jours et participent activement à ce mouvement d’occupation qui prend une ampleur nationale. A ce jour, 32 lieux sont occupés par les travailleurs et les travailleuses en Période d’Impossibilité de Travailler.

Samedi 6 mars, conférence à l’UL sur le droit au logement : lutte et perpectives politiques, avec l’association d’éducation populaire le Cercle MANOUCHIAN.

Campagne en cours pour les élections dans les TPE (Très Petites Entreprises) qui aurons lieux du 22 mars au 4 avril.

Samedi 13 mars mobilisation pour dénoncer les tentatives de criminalisation du boycott et la répression à l’encontre des militant.es du mouvement BDS.
Alors même que la pratique du boycott est parfaitement légitime et légal en France comme l’a rappelé l’arrêt de la Commission Européenne des Droits de l’Homme en juin dernier.
Soutien à BDS (Boycott Désinvestissement et Sanctions) contre la colonisation des territoires palestiniens et le régime d’apartheid en Israel.

Ils se battent et ils ont raison !

NON à la fermeture des hôpitaux Bichat et Beaujon !
OUI à leur modernisation !

L’ensemble des organisations CGT des deux hôpitaux, les Union Locales et départementales sont mobilisés contre les fossoyeurs du service public de la santé et le projet « Grand hôpital nord ».
Alors que plus que jamais nous avons besoin d’un service public de santé qui réponde aux besoins de la population, ce projet prévoit encore la fermeture de 400 lits et la suppression de 1000 postes.
L’intérêt des usagers et des personnels de santé sont directement liés car il ne peut exister de service public de qualité sans un statut de haut niveau et de bonnes conditions de travail pour le personnel.

De ce fait, la CGT BICHAT avec le soutien de l’UL CGT du 18ème appelle les usagers de l’hôpital Public, élu(e), partis politiques, associations et organisations syndicales à se rencontrer rapidement afin de constituer un COMITE DE DEFENSE BICHAT ET BEAUJON à partir d’un texte commun pour lequel nous pourrions tous être signataires et appeler à le faire signer.

La réunion afin d’en débattre et d’en décider aura lieu le
LUNDI 22 MARS 2021 à 14 heures
AMPHITHEATRE CHIRAY à l’Hôpital Bichat (cf plan de l’hôpital)

Les projets de privatisations "HERCULE" à EDF et "CLAMADIEU" à ENGIE ne passeront pas !

Ces projets visent en définitif la privatisation des réseaux de distributions ENEDIS pour l’électricité et GRDF pour le gaz en passant par la suppression massive d’emplois dans différentes filiales et la destruction du statut national des industries électrique et gazière.
Rien de nouveau dans les objectifs capitalistes du patronat, socialiser les pertes et les investissements et privatiser les bénéfices.

Les électriciens et gaziers sont mobilisés pour stopper ces projets et proposent la suppression de l’actionnariat et la mise en œuvre d’un monopole public par la nationalisation de tous le secteur avec pouvoir de décision exclusif exercé par les agents et les usagers.
Cette revendication n’a rien d’idéaliste mais résulte de l’expérience des travailleurs et de la raison.
Concernant le sujet, nous pourrions d’ailleurs poser la question comme cela : « Si l’objet est bien de servir l’intérêt commun, est-ce qu’il est raisonnable de penser que pour un secteur aussi essentiel que l’énergie, il faille laisser le pouvoir de décision stratégique et économique à une minorité d’individus qui ne produisent rien et sont obsédés par l’augmentation du taux de profit ?
Ou bien, est-ce préférable que ces décisions soient prises par ceux qui connaissent le travail et qui produisent parce que c’est leur métier et ceux qui vont ensuite recevoir le service ? »

LE MOUVEMENT D’OCCUPATION DES THEATRES FAIT TACHE D’HUILE

A travers le pays, une trentaine de lieux culturels sont désormais occupés par les travailleurs de la culture et tous les autres travailleurs se retrouvant dans l’impossibilité de travailler.
Alors que le gouvernement entend éteindre toute aspiration à la vie sociale et à la contestation sociale, la résistance impulsée par la CGT Spectacle, s’organise pour dire non au "travaille, consomme et ferme ta gueule".
"Occupons ! Occupons ! Pour réinventer nos vies" : la réappropriation par les travailleurs de leurs lieux de travail ouvre une nouvelle séquence dans la guerre sociale. Amplifions le mouvement !

Les revendications sont :

  • Retrait pur et simple de la réforme de l’assurance chômage.
  • Une prolongation de l’année blanche, ainsi que son élargissement à tous les travailleurs.es précaires, extras et saisonniers entre autres, qui subissent les effets, à la fois de la crise et des politiques patronales.
  • De toute urgence, des mesures qui permettent aux salarié.es à l’emploi discontinu d’accéder au congés maternité et maladie indemnisés, ainsi qu’une baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrant.es ou intermittent.es en rupture de droits.
  • Un financement du secteur culturel passant par un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives des salarié.es de la culture.
  • Des moyens pour garantir les droits sociaux- retraite,, formation, médecine du travail, congés payés, etc... - dont les caisses sont menacées par l’arrêt des cotisations.

Et bien sûr, sans oublier la solidarité internationale avec le Sénégal, Haiti, Grèce, Quatar et Birmanie...

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?