Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Société, Culture, Environnement > Le Groupe des Amis pour la Défense de la Charte de l’ONU

Le Groupe des Amis pour la Défense de la Charte de l’ONU

mardi 7 septembre 2021 par Capucine Sauvage

Une coalition de 18 nations anti-impérialistes a lancé le 6 juillet le Groupe des Amis pour la Défense de la Charte des Nations Unies afin de défendre « le droit à l’autodétermination, la non-ingérence dans les affaires intérieures des États, et le respect de l’intégrité territoriale et de l’indépendance politique de toutes les nations ».
Nombre de ces nations ont fait l’objet d’interventions ou de sanctions occidentales ou américaines qui sont illégales au regard du droit international.

Nous réaffirmons notre détermination à tenir la promesse que nous avons faite à « Nous, peuples des Nations Unies », ainsi que notre engagement à ne laisser personne derrière, tout en soulignant la nécessité d’assurer la prévalence de la légalité sur la force.
À cet égard, nous nous engageons à n’épargner aucun effort pour préserver, promouvoir et défendre, dans toutes les enceintes pertinentes, la prévalence et la validité de la Charte des Nations Unies qui, dans la conjoncture internationale actuelle, revêt une valeur et une pertinence renouvelées et encore plus importantes.

Déclaration complète :

1/ Nous, représentants de l’Algérie, de l’Angola, du Belarus, de la Bolivie, du Cambodge, de la Chine, de Cuba, de la République démocratique populaire de Corée, de la Guinée Équatoriale, de l’Érythrée, de l’Iran, de la République Démocratique Populaire Lao, du Nicaragua, de l’État de Palestine, de la Russie, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, de la Syrie et du Venezuela auprès des Nations Unies, avons le plaisir d’annoncer le lancement officiel et la création du « Groupe des Amis pour la Défense de la Charte des Nations Unies ».

2/ Nous saisissons cette occasion pour réaffirmer que la Charte des Nations Unies et ses objectifs et principes demeurent intemporels et universels, et qu’ils sont tous indispensables pour préserver et promouvoir la paix et la sécurité internationales, la primauté du droit, le développement économique et le progrès social, ainsi que les droits de l’homme pour tous.
De même, le respect de la Charte des Nations Unies est fondamental pour garantir à la fois la réalisation des trois piliers de l’Organisation et la satisfaction des aspirations de nos peuples, ce qui profitera en fin de compte à nos efforts communs pour faire face aux défis et menaces complexes et émergents auxquels l’humanité est confrontée et pour établir un monde pacifique et prospère et un ordre mondial juste et équitable.

3/ Nous renouvelons notre engagement à défendre la Charte des Nations Unies, qui constitue non seulement un jalon et un véritable acte de foi qui, aujourd’hui encore, nous remplit d’espoir dans le meilleur de l’humanité, nous rassemblant pour assurer le bien-être commun des générations présentes et futures, mais aussi avec ce code de conduite qui régit les relations internationales entre les États depuis 75 ans, sur la base, entre autres, de principes tels que l’égalité souveraine des États – grands et petits -, le droit à l’autodétermination, la non-ingérence dans les affaires intérieures des États et le respect de l’intégrité territoriale et de l’indépendance politique de toutes les nations.

4/ Nous réaffirmons notre détermination à tenir la promesse que nous avons faite à « Nous, peuples des Nations Unies », ainsi que notre engagement à ne laisser personne derrière, tout en soulignant la nécessité d’assurer la prévalence de la légalité sur la force. À cet égard, nous nous engageons à ne ménager aucun effort pour préserver, promouvoir et défendre, dans tous les forums pertinents, la prévalence et la validité de la Charte des Nations Unies qui, dans la conjoncture internationale actuelle, revêt une valeur et une pertinence renouvelées et encore plus importantes.

Nous soulignons également la nécessité d’éviter les approches sélectives et appelons au plein respect et à la stricte adhésion à la lettre et à l’esprit des principes contenus dans la Charte des Nations Unies, qui sont au cœur du multilatéralisme et servent de base au droit international moderne. Nous soulignons en outre que le respect effectif des dispositions de la Charte des Nations Unies favorise les relations pacifiques et amicales et la coopération entre les États et, en fin de compte, garantit la paix et la sécurité internationales.

5/ Nous invitons les membres de la communauté internationale qui sont attachés à un multilatéralisme efficace et inclusif, aux buts et principes consacrés par la Charte des Nations Unies, ainsi qu’aux valeurs de dialogue, de tolérance et de solidarité, à envisager de rejoindre le Groupe des Amis dès que cela leur conviendra, alors que nous continuons à travailler ensemble pour faire avancer notre programme commun.

New York, le 6 juillet 2021

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?